ADISQ 2013

By 28 October 2013News

C’est dans une atmosphère surréaliste que je me suis levé ce matin! Ok, soyons francs: cet après-midi. Récapitulation: C’est fou comment une semaine peut changer des choses et peut-être pas finalement, l’avenir nous le diras. Mardi dernier j’ai remporté deux Félix aux deux premiers galas de l’ADISQ: le Gala de l’Industrie puis l’Autre Gala. Respectivement: ”Réalisateur de disque de l’année” (en tandem avec mon grand ami Poirier) pour mon dernier disque El Dorado Sunset et ”Meilleur disque – Musique du Monde” pour ce même enregistrement. Mais avant même de remporter ces prix je me sentait comme si j’avais déjà gagné quelque chose de plus gros que des Félix parce que j’étais en train de préparer un duo pour le gros Gala du dimanche avec nulle autre que Marie-Mai.

La plus belle chose dans le métier que je pratique est le privilège de rencontrer des gens incroyables, passionnés et généreux; du côté de l’industrie tout comme de celui du public. Un merci spécial à Marie-Mai, Brigitte Poupart, David Laflèche, aux jurys, aux gens qui m’appuient et me suivent ainsi qu’à l’ADISQ pour cette opportunité inespérée. La patience et le travail acharné finissent par payer.